Le spécialiste de l'aliment cru, vivant
  

Par André BONVALLAT, Docteur es Sciences, spécialisé en Biologie et Nutrition humaines.

Mincir naturellementIl est très facile d’éliminer 10 à 12 kilos de surcharges résiduelles, dites pondérales, au bout d’un mois seulement, tout en augmentant sa vitalité, son tonus et son dynamisme. Les faits le prouvent.

Le Professeur JAUVAIS, Médecin, Biologiste, Naturopathe, ayant 60 ans de pratiques naturopathiques, a mis au point une méthode d’amincissement biologique d’une très grande efficacité et sans danger, à condition de se l’appliquer d’une façon stricte, sans déroger.
Cette expérimentation, effectuée à très grande échelle, porte sur plusieurs milliers de cas de surcharges résiduelles dites pondérales, sur des personnes de tous les âges.
Cette méthode s’accompagne de produits nutritionnels spéciaux qu’il a mis au point depuis 1975 et qui sont utilisés depuis cette date jusqu’à nos jours.
Les produits nutritionnels inventés par ce savant, Membre de la Société Royale de Médecine, G.-B., sont également très efficaces s’ils sont utilisés strictement selon sa méthode.
Ils permettent aux surchargés d’éliminer leurs surcharges résiduelles organiques (appelées surcharges pondérales), en induisant, chez eux, un processus d’autolyse des déchets et résidus métaboliques stagnants dans les tissus et qui sont à l’origine des difformités corporelles et de nombreuses pathologies (maladies cardio-vasculaires, diabètes, A.V.C., etc.).
Ces produits aident à mincir rapidement. Il faut mincir, mais pas maigrir. Il y a une différence physio-biologique fondamentale entre mincir et maigrir.

1.    Mincir consiste à éliminer les surcharges résiduelles, la morbidité humoro-tissulaire, étio-pathogène (cause de maladies), en respectant la masse musculaire noble et, donc, la vitalité. Un sujet qui pratique strictement la méthode du Prof. JAUVAIS mincit vite, reste tonique, dynamique, efficient. Et si, parfois, l’amincissement qu’elle induit rapidement entraîne, chez certains, une petite fatigue, celle-ci est due à l’effort que fait le foie pour détoxiquer la grande quantité de résidus toxiques arrachés aux tissus (où ils stagnaient) pour être, enfin, éliminés par les reins, qui, eux aussi, font des efforts d’élimination. Ce sont ces efforts d’autolyse et d’élimination qui usent une partie de l’énergie vitale, se traduisant, quelque-fois, par une légère fatigue, que l’on supprime à l’aide d’un complément alimentaire spécial, type Strong-Vitality, par exemple.
Des sujets très obèses, affectés, de surcroît, d’un diabète insulino-dépendant (9 g de sucre par litre de sang), à la limite du coma, ont ainsi éliminé 18 kg de résidus organiques, stagnants dans les tissus, en un mois de cure, avec une baisse impor-tante de leur hyper-glycémie (1,30 à 1,40). A telle enseigne qu’ils ont, d’eux-mêmes, arrêté de s’administrer de l’insuline.

2.    Maigrir c’est entraîner une fonte de la musculature sous l’effet des régimes anti-biologiques (classiques) qui sont des régimes de famine, de dépérissementde  dévitalisation,  qui rendent atones, flasques et dépressifs. Ces régimes classiques, basés sur la diminution des « calories » ( ?) ingérées, sont appelés régimes hypo-caloriques. Non seulement ils n’entraînent pas une autolyse des surcharges résiduelles et l’élimination de celles-ci mais, de plus, ils augmentent l’accumulation de ces surcharges par suite d’une dévitalisation générale qui affaiblit la puissance, la capacité fonctionnelle des organes de désintoxication et des glandes hormonales, en particulier celle des surrénales, de même que la vésicule biliaire, le foie, l’intestin et les reins. Ces régimes classiques sont aberrants et dangereux parce qu’ils sont anti-spécifiques et dénaturés (c’est-à-dire anti-biologiques). Ils font vieillir prématurément, affaiblissent les défenses immunitaires et favorisent une reprise rapide du surpoids, parce qu’ils ne suppriment pas la cause réelle (intrinsèque) de l’obésité et autres surcharges résiduelles, y compris la cause de la cellulite qui enlaidit la femme.

Mincir n’est pas maigrir.

Il faut mincir, devenir svelte, dynamique, tonique, plus jeune. Il ne faut pas mai-grir, devenir maigre, adynamique, atone et vieux.
La méthode naturopathique du Professeur G. JAUVAIS est révolutionnaire en ce sens qu’elle permet l’autolyse (l’auto-digestion) des surcharges résiduelles tout en nutrimentant bien l’organisme, tout en apportant l’énergie essentielle, qui est, avant tout d’ordre quantique, de type bio-électro-magnétique, non d’ordre biochimique. Elle est basée sur l’ortho-biologie, conception nouvelle, ignorée des classiques qui n’ont pas le monopole du savoir.
Les cellules organiques sont des micro-moteurs de type bio-électro-magnétique qui fonctionnent parfaitement bien si l’eau et les aliments ingérés leur apportent les champs radiants, quantiques, de type bio-électro-magnétiques, dont ils ont impérieusement besoin pour assurer leur plein rendement, base de la santé naturelle, du dynamisme, de la joie et du bonheur.

Les produits nutritionnels spéciaux conçus par le Professeur G. JAUVAIS et fa-briqués puis diffusés par la Société française NOVA’DYN ou par la Société suisse ORTHO-BIO sont, avant tout, des produits bio-énergisants, bio-dynamisants, des produits qui fournissent à l’organisme l’énergie bio-électro-magnétique qui sous-tend tous les processus biochimiques, donc métaboliques. Ces produits sont à base d’extraits de substances végétales non toxiques, à l’état cru, conservés naturellement avec des Huiles Essentielles (H.E.) bio-disponibilisées (rendues assimilables et détoxifiées) par hydro-solubilisation ortho-biologique dont on connaît le caractère antiseptique, anti-putride, H.E. qui augmentent, par ailleurs, l’activité biologique (efficacité) de ces produits.

Quand il se produit dans l’organisme une carence dite biochimique, on s’em-presse, généralement, de lui administrer la substance biochimique manquante. C’est une erreur parce qu’on ne supprime, ainsi, que l’effet, non la cause, qui est d’ordre quantique, bio-électro-magnétique, notamment. Il faut, donc, combler, avant tout, la carence quantique, bio-électro-magnétique, notamment, qui a induit cette carence biochimique.

L’apport d’énergie quantique, bio-électro-magnétique, est plus important que l’apport de substances biochimiques, parce que c’est cette énergie vitale, ondula-toire, qui est la cause des processus vitaux, quels qu’ils soient, notamment des pro-cessus biochimiques. C’est cette notion nouvelle due aux travaux et découvertes du Professeur G. JAUVAIS qui permet de mieux comprendre l’efficacité étonnante des produits de sa conception.

En fait, un surchargé résiduel est un carencé en énergie quantique, de type bio-électro-magnétique. C’est pour cette raison que ses fonctions d’assimila-tion et d’élimination sont sous-vitales, hypo-dynamiques, voire a-dynamiques (atones), qu’il se surcharge ou se re-surcharge ou qu’il reste surchargé par voie de conséquence.

Les H.E. 100% pures et naturelles sont de l’énergie quantique, de type électro-magnétique, fabriquée par le végétal, essentiellement à partir des rayons solaires.
Elles sont, en quelque sorte, de l’énergie lumineuse (solaire) à l’état liquide, qui transporte des informations vitales, source de vie biologique.
La bio-disponibilisation des H.E. par hydro-solubilisation ortho-biologique les rend assimilables et non toxiques, voire anti-toxiques, comme le prouvent les nombreuses expérimentations qui ont été effectuées par le Prof. G. JAUVAIS sur des têtards, des souris, des larves de moustiques, etc.

Une fois bio-disponibilisées, hydro-solubilisées ortho-biologiquement (selon l’invention du Docteur G. JAUVAIS), les H.E. spécifiques sont introduites dans divers produits NOVA’DYN ou ORTHO-BIO non seulement pour les conserver naturellement en raison de leurs caractères antiseptiques, anti-microbiens, mais aussi parce qu’elles augmentent considérablement leurs activités biologiques et, donc, leur efficacité.

Alors comment mincir vite et bien ?

Voici la méthode, 100% naturelle, d‘amincissement biologique, à respecter strictement.
Cette méthode comprend un kit d’explication et quelques produits nutritionnels à ingérer, comme indiqué ci-après.
Elle doit être appliquée durant 3 jours consécutifs.
Elle permet, alors, d’éliminer 3 à 5 kilos de surcharges résiduelles au bout de ces 3 jours. La méthode, sans danger, doit être renouvelée toutes les semaines, pour celles et ceux qui ont 6 à 20 ou 40 kilos de résidus à éliminer.
Si on l’applique durant 4 jours consécutifs, elle permet d’éliminer 4 à 5 kilos de surcharges à leur terme.
Certaines personnes ont de leur propre chef poursuivi cette cure durant 5 jours consécutifs et ont, ainsi, éliminé 6 kilos de surcharges.
Une doctoresse l’a même appliquée sur elle durant 6 jours consécutifs et a, ainsi, éliminé 9,4 kilos de surcharges au bout de ce laps de temps, tout en augmentant son tonus.

N.B. : Bien que l’application stricte de cette méthode soit totalement sans danger, nous recommandons de ne pas la poursuivre au-delà des 3 à 4 jours consécutifs parce qu’en raison de sa très grande efficacité autolytique (autodigestion des résidus stagnants dans les tissus, appelés surcharges) elle exige de la part du foie, des reins et du système nerveux un effort de désintoxication relativement im-portant (qui peut entraîner une certaine fatigue).

De plus, je le répète : le mal stagnant dans les tissus doit être extirpé du corps pour entraîner l’amincissement. Mais l’effort accompli par l’organisme pour parvenir à ce résultat heureux est, généralement, mal interprété par tous ceux qui ignorent les vraies lois physio-biologiques qui nous régissent inexorablement et qui ont été développées par le Professeur G. JAUVAIS dans ses nombreux ouvrages édités depuis 1953 et tout au long de son activité dans la Naturopathie psychorganique depuis 1947, en particulier dans Que manger pour être en bonne santé, mince et rester jeune, édité par les Editions Fortuna – Belgique.

Parallèlement à l’application de sa méthode biologique, il est recommandé de corriger son attitude mentale, parce que les personnes surchargées ont, toutes, un point commun : elles pensent souvent à l’envers, plus ou moins in-consciemment. Apprendre à penser à l’endroit est relativement facile, là encore. Pour cela, il suffit de s’appliquer à soi-même les principes indiqués dans un des livres du Professeur G. JAUVAIS : La Bible du Succès (Editions Dangles, Groupe PIKTOS, France) qui apprend à penser à l’endroit en 33 leçons. Enfin, une correction de l’attitude comportementale s’impose également (suppression de tous les faux aliments, des toxiques comme l’alcool, le tabac, les overtoniens, voire certains médicaments, la sédentarité, la sous-oxygénation, l’insuffisance de sommeil, etc.).

Penser à l’endroit, manger-boire à l’endroit, vivre à l’endroit, telles sont les trois clés majeures qui permettent de mincir vite et bien et, surtout, définitivement.

Dr A. BONVALLAT, collaborateur du Professeur G. JAUVAIS